D’Amour et de Maux

Voici le texte présenté par ma chérie au concours d’écriture les béquilles de Charcot sur le thème de l’humour. Et là les résultats avec l’émission de radio qui les présentent.

Bon ok, j’ai pleuré quand elle me l’a fait lire 🙂

D’Amour et de Maux

L’humour des mots

Pour de vilains gros maux

Quelle drôle d’idée !


L’humour à satiété

Pour des maux à en pleurer

Je ne l’aurais pas parié

 

Ils nous ont dit « Charcot »

Et dans la rue, sommes retrouvés

Comme deux connauds

 

A donc bien choisir

Gardons donc le rire

Pour oublier de souffrir

 

Utiliser la dérision

Quelle drôle de sensation

Mais je peux le dire…

 

Il mange comme un manchot

Marchera comme un crapaud

Parlera sans un seul mot

 

L’amour s’est révélé

Plus fort que jamais

Rempart à la nausée

 

La vie à en bouffer

Les rires à irradier

Les amis toujours prêts

 

A donc bien choisir

Gardons donc le rire

Et je peux le dire…

 

Il mange comme un manchot

Marchera comme un crapaud

Et parlera sans un seul mot

 

Plus fort que le sort

Plus fort que la mort

Et toujours l’amour d’abord

 

Bienvenue au pays de Charcot

La SLA sur le dos

Il avance comme un héros

 

Nathalie

Juin 2016

 

 

3 réflexions au sujet de « D’Amour et de Maux »

  1. Quand l amour se joue de la maladie et la relégue dans la pièce d à côté. .. comme si elle ne pouvait avoir d’emprise
    Quand l’humour et la dérision prennent le pas il est permis je pense, d’avancer plus librement?
    Merci pour ce partage !
    Bisous
    Frederique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *