Pitié ou compassion

Aujourd’hui je me pose cette question:  une ou un proche à l’âme en peine, quelle attitude adopter, que faire? Voici ce que mon intuition, mon expérience ou mes lectures m’amène à penser à ce propos.

J’ai envisagé les possibilités suivantes: dois-je avoir de la pitié ou de la compassion? Est-ce que je me sens obligé de « souffrir avec » par solidarité? Faut-il que je donne des conseils ou encore être à l’écoute et exprimer ma confiance? Continuer la lecture de Pitié ou compassion

Serrez moi dans vos bras!

Et pourquoi pas? Par le passé j’ai pu être gêné par les personnes un peu trop tactile, maintenant j’apprécie (dans une certaine mesure 😉 je reste géné) le contact physique, le handicap m’y contraint et finalement c’est beau ce qui se passe lorsque l’on demande de l’aide à un autre être humain qui souvent, on le voit dans ses yeux, on le sent, est heureux de se rendre utile!
Et puis avec cet article je veux mettre en avant  l’étreinte pour le simple plaisir, pour montrer une affection particulière qui cherche à s’exprimer, que la limitation des mots n’est pas capable de rendre, sans faire intervenir le mental, sans raison, juste parce que c’est bon.
Donc, ne soyez pas surpris si je réclame ce genre de chose et ne soyez pas gêné de me le demander si Vous en avez envie!!!  De la même manière si cela vous dérange n’hésitez pas à me dire non 😉 .
En fait, je ne suis pas à l’aise du tout avec ce que je viens d’écrire!
J’ai décidé de parler avec mon cœur, je le fais, mais ma timidité bridera certainement certains de mes élans…. Du moins pour l’instant.

Affectueusement, Manu

Rappel

Puisque certains me l’ont demandé, oui ce blog est public donc vous pouvez donner l’adresse à qui vous voulez.
Je ne donnerai donc pas ici des nouvelles de ma famille ou de mes proches sauf pour illustrer mes propos et avec leur consentement.
Je m’expose personnellement parce que je l’ai choisi et parce que j’en ai eu envie, la maladie a chamboulé pas mal de choses en moi et que ça me fait du bien de m’exprimer ici. 🙂 Je vous embrasse, Manu

La souffrance

Je n’ai pas peur de la mort, et cela fait longtemps que cette notion ne m’effraie pas, peut-être parce que je comprends au fond de moi que la mort n’en n’est pas une. J’y reviendrai sûrement mais parlons de la souffrance: voilà quelque chose qui m’a longtemps fait peur, mais j’ai maintenant suffisamment confiance en la vie pour oser penser et croire que je peux décider de ne pas lui accorder d’existence pour moi. En 2 ans de maladie de Charcot je n’ai pas souffert de la maladie, en tout cas jamais longtemps et jamais de façon intense. Continuer la lecture de La souffrance

Déesse, Dieu ou la Vie?

Dieu ou la Vie quelle différence? Déjà le mot « Dieu » me dérange par tout ce qu’il a véhiculé et qu’il véhicule encore, le meilleur comme le pire, l’amour comme la peur et au final un mot qui inspire le rejet à bien des personnes! Déjà pourquoi pas Déesse après tout? J’ai ma propre conception de Dieu avec laquelle je suis à l’aise mais utiliser ce mot me pose problème car mon interlocuteur n’aura certainement pas la même définition que moi. Continuer la lecture de Déesse, Dieu ou la Vie?

Je choisis en ce 20 janvier 2017

Je choisis de m’exprimer, je choisis de ne pas édulcorer ce que j’ai envie d’exprimer, je choisis de ne pas me soucier de l’ordre ou de l’organisation de ce que j’écris, je choisis d’écrire avec mon cœur et pas avec ma tête car cela m’a empêché de me lancer jusqu’à présent. Je choisis de ne pas me soucier de ce que les lecteurs vont penser ou interpréter. Je vous aime!