La gratitude? suite #4

Suite des articles: pourquoi la gratitude? et pourquoi la gratitude? suite et pourquoi-la-gratitude-suite-2 et pourquoi-la-gratitude-suite-3-et-fin

Ma perception du jour (15 août 2017) sur le sujet:
La gratitude c’est la reconnaissance pour ce qui Est, c’est la prise de conscience que la vie nous veut du bien, quelle que soit notre situation. Ce n’est pas la reconnaissance d’une grâce accordée à certains et pas d’autres! Continuer la lecture de La gratitude? suite #4

Nom de Dieu !

Là je vais parler divin, si vous êtes allergiques passez votre chemin 😉 .
Tout d’abord comme je l’ai noté dans le « à propos » je n’adhère à aucune religion, ma religion à moi c’est ma vie, c’est La Vie.

Mais je me pose plein de questions sur le sens de la vie, en particulier depuis qu’on m’a diagnostiqué une maladie décrite comme incurable et dégénérative (SLA/Charcot)… (c’est ce que nous verrons!! 🙂 car pour moi j’ai déjà commencé à guérir)

Voici un aperçu de mes croyances actuelles: Continuer la lecture de Nom de Dieu !

Le but de la vie… ma vision

Je me lance…., Âmes sensibles s’abstenir 😉 (contient des ingrédients spirituels)

Ce que je comprends et ce avec quoi je m’accorde c’est que le but de ma vie est de faire l’expérience d’une facette de qui je suis tout en créant ma réalité à travers mes choix libres: mes pensées, mes paroles, mes actions. Le tout dans la plus grande joie! Trop beau pour être vrai ?  Continuer la lecture de Le but de la vie… ma vision

Situation actuelle + choix alimentaires

J’aimerais faire un petit point sur ma condition physique actuelle, le contexte de santé et sur la prise en charge.
Pour rappel, atteint d’une SLA ou maladie de Charcot depuis 2015 (voir le à propos),…

Et puis mince…, je ne me sens pas inspiré pour parler de mon état, donner des nouvelles de l’évolution physique ni parler de mes choix alimentaires! Continuer la lecture de Situation actuelle + choix alimentaires

Je Guéris!

Je choisis de ne pas avoir peur de guérir, je choisis de ne pas avoir peur de moi, je choisis de guérir en totalité, une fois mon corps totalement fonctionnel de nouveau, je choisis de le respecter, je choisis de l’écouter, je choisis d’écouter la sagesse de la vie, je choisis de m’accorder du temps, je choisis d’être libre, je choisis de ne pas m’imposer de contrainte en termes de tâches à accomplir mais de faire ce qui jaillit de mon être, je choisis de faire confiance en la vie , je choisis de prendre la responsabilité de choisir, je choisis d’accepter que je crée ma réalité, je choisis de cultiver les valeurs de l’amour! Je choisis d’être observateur, je choisis de voir le processus de la vie.

Pourquoi tout ça ? Parce que !

Puisque je suis créateur de ma réalité, je prend soudain conscience que je n’ai pas à attendre la grâce ou l’action d’une source extérieure mais que c’est à moi d’inviter la guérison, non pas comme un but en soi mais dans le respect de mes choix d’être: Continuer la lecture de Je Guéris!

Liberté

Suis-je libre? À quel point puis-je exprimer ma liberté compte tenu du contexte, des circonstances, des occasions, des limitations physiques dont je fais l’expérience. Je n’ai envisagé que deux attitudes diamétralement opposées: me voir comme créateur de ma propre vie, du moins de la manière dont je la perçois ou à l’inverse me considérer comme une victime, subissant les contraintes extérieures…. Continuer la lecture de Liberté

ARSLA : seconde course solidaire

Je relaie cette information mais je me permets de proposer un autre slogan qui correspond mieux à mon tempérament positif: « Je cours, je donne, j’agis POUR soutenir les personnes atteintes de maladie de Charcot » 😉

Je considère également, me concernant, que j’ai plus à trouver en comptant sur ma source intérieure plutôt que me détourner de cette responsabilité en mettant mon espoir sur une source extérieure….

Source : ARSLA : seconde course solidaire

Presque végétarien, suite

Je viens compléter l’article précédent « presque végétarien » avec quelques réflexions personnelles récentes sur le sujet:
Je précise tout de suite qu’il m’arrive encore exceptionnellement de manger de la chair animale, surtout par peur compte tenu de la maladie de Charcot que l’on m’a diagnostiqué ( selon les recommandations médicales actuelles au sujet de cette maladie, voir ce document ). En dehors du contexte de la maladie (et encore j’en viens maintenant à ne plus considérer l’excuse de la maladie comme raison valable) je continue de mener une réflexion personnelle en espérant me faire une opinion précise à ce sujet. Voici donc les conditions actuelles que je mettrais à la consommation de chair animale: Continuer la lecture de Presque végétarien, suite