Faire des choix ? #1

Lorsqu’il s’agit de prendre une décision, j’ai souvent de la difficulté à faire un choix car je laisse trop mon cerveau analyser et pas assez de place à mon ressenti.
J’ai d’autant plus de mal que j’ai conscience que l’aventure la plus merveilleuse peut sortir du choix qui n’était pas forcément le plus pertinent a priori, surtout si je me base sur une analyse cartésienne de la situation.

Pourquoi ? La réalité de ce que l’on vit chaque instant résulte de centaines de paramètres et de variables que l’on ne peut pas toutes connaître ou maîtriser! Ça me demande aussi une grande quantité d’énergie si je décide de faire coller la réalité à mes désirs. Bien sûr que j’ai des désirs que je cherche à réaliser mais en même temps je décide de faire confiance à une part de moi-même, plus intuitive, et plus généralement à la vie elle-même.

Je comprends mieux que le fait de changer sans cesse d’avis me fait perdre du temps et coupe mon expérience de vie; je choisis donc d’essayer d’assumer mes choix, j’ai bien dit essayer 😉 .
Mais je garde aussi ma capacité d’adaptation pour changer d’avis quand je me sens à l’aise à ce propos!

Alors que je me culpabilisais de ne pas savoir faire des choix, je tente de retrouver cette conscience innée de l’option qui me convient le mieux, même si je ne sais pas dire pourquoi, même si je ne sais pas l’expliquer, ou encore que les bénéfices ne sont pas visibles immédiatement.

À vous qui n’avez pas ces difficultés, profitez de cette capacité à prendre des décisions rapidement, c’est à mon avis un atout.
Ne pas savoir prendre des décisions, c’est aussi reconnaître la complexité de la vie et avoir l’occasion d’en découvrir la magie à condition de savoir l’écouter: je m’y exerce…

à suivre…

😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *