Faire des choix ? #2

… Suite de cet article: Faire des choix ? #1

Si je me fixe des objectifs, je veux me détacher de la contrainte d’atteindre mon but coûte que coûte. Je comprends pourtant que j’ai intérêt à vivre pleinement le présent dans le cadre de cet objectif, tout en gardant une grande Liberté vis-à-vis de celui-ci.
Les conditions et le contexte peuvent évoluer, ma compréhension de la situation peut se modifier, ma définition première de l’objectif peut se révéler ne pas être en accord avec le sentiment qui l’a fait germer.

Par exemple: si je me fixe l’objectif de guérir, je peux me tromper ou tomber dans la désillusion car en vérité mon objectif est le bien-être: il y a probablement une multitude de manière de l’atteindre, dont certaines auxquelles je n’ai peut-être pas songé! Je peux ainsi me libérer de la contrainte du temps pour vivre un état d’être (un état d’esprit), dans ce cas le bien-être, plutôt que de chercher à avoir, dans ce cas la guérison, ce qui n’est après tout qu’un concept qui ne garantit en rien mon bien-être! 😉 . C’est un choix, c’est mon choix… Je choisis malgré tout de guérir mais je le vois plus comme une conséquence naturelle de mon état d’être!

« Ton expérience et tes sentiments à propos de quelque chose représentent ce que tu en sais de manière factuelle et intuitive. Les paroles ne peuvent servir qu’à symboliser ce que tu sais, elles peuvent souvent embrouiller ce que tu sais. » …

Je me suis amusé un peu à décortiquer mes prises de décision dans ces deux articles car, vous l’aurez compris, mon but n’est pas d’analyser à tout prix mais de m’exprimer dans le cadre de ce partage, ça me donne du plaisir.

🙂

Pour finir, il me paraît que je dois écouter mon intuition et mes sentiments avec discernement. En effet, je cite:

… « Les sentiments sont parfois difficiles à découvrir (et souvent même plus difficiles à reconnaître). Mais ta vérité suprême se trouve tapie dans tes sentiments les plus profonds. II s’agit d’arriver à ces sentiments.
[]
L’âme te parle sous forme de sentiments. Écoute tes sentiments. Suis tes sentiments. Respecte tes sentiments.
[]
Certains sentiments sont des sentiments véritables, c’est-à-dire des sentiments nés dans l’âme, et certains sont contrefaits. Ces derniers sont des constructions de ton esprit. Autrement dit, ce ne sont pas du tout des «sentiments», ce sont des pensées, des pensées déguisées en sentiments.
Ces pensées sont fondées sur ton expérience antérieure et sur l’expérience des autres telle que tu l’as observée. Tu vois quelqu’un grimacer en se faisant extraire une dent; tu grimaces lorsque tu te fais extraire ta dent. Cela ne fait peut-être même pas mal, mais tu grimaces de toute façon. Ta réaction n’a rien à voir avec la réalité, elle ne concerne que ta perception de la réalité, fondée sur l’expérience des autres ou sur un événement de ton passé. »

source: CaD, Attention, extrait sorti de son contexte 😉

Belle journée!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *