Je ne crois pas tout ce qu’on me dit: pourquoi la gratitude?

Je suis libre!

Le sujet de cet article est venu d’une question que je me pose:
pourquoi la gratitude?

En m’intéressant au sens de la vie, je suis souvent tombé sur la notion de gratitude, le remerciement à la vie, mais j’ai du mal à en saisir le sens profond. Bien sûr, lorsque quelqu’un nous rend service nous le remercions et c’est bien naturel.
Si je regarde les points positifs dans ma vie, la liste est longue: je vis dans un pays en paix, je mange à ma faim tous les jours, j’ai de quoi me vêtir, j’ai une maison confortable, ma famille est en bonne santé, j’ai eu la possibilité de faire les études que je désirais, je ne souffre pas, mes proches sont nombreux et merveilleux, le soleil éclaire ma chambre en ce moment même, je vois la nature à travers ma fenêtre, je respire, etc, etc.

Bref, je considère que j’ai beaucoup de « chance » et il m’arrive de remercier la vie pour tout ça. Mais au fond de moi je ne sais pas pourquoi remercier et je ne sais pas quoi ou qui remercier! Je peux prendre la vie comme un grand mystère, prendre conscience de tout ce que la vie m’apporte de positif même si j’ai des problèmes par ailleurs, observer la chance que j’ai par rapport à bien des personnes sur cette terre…  Je suis persuadé que de prendre l’habitude de faire ça chaque jour est une attitude de qui apporte beaucoup. Mais ma motivation actuelle n’est pas là:

C’est peut-être un manque de simplicité mais j’ai du mal à agir si je ne comprends pas, j’ai du mal à appliquer une technique ou une recette si je n’en comprends pas les fondements. J’ai dit que j’avais de la « chance »: le mot chance est entre guillemets car il implique la notion de hasard et depuis peu je n’y crois plus du tout…. Et puis la notion de chance est toute relative: ma situation est peut-être enviable si on la considère sous l’angle du confort matériel, je considère également la maladie comme une « chance » pour tout ce qu’elle me permet de vivre mais je ne suis pas sûr que tout le monde aimerait avoir la maladie de Charcot!
Et si je remercie la vie pour ce qu’elle m’apporte auprès de qui ou de quoi pourrais-je me plaindre lorsqu’il y a des difficultés?
Est-ce que j’imagine la vie comme un chaos aléatoire dans lequel on est ballottés, est-ce que la vie est une loterie? Non, je ne peux pas adhérer à cette idée ! C’est trop triste, et puis si j’écoute mon cœur, mes sentiments, je vois se dessiner autre chose.

Bien sûr, si on étend la discussion, on va explorer les notions de bien et de mal, de Dieu, du diable, du péché, etc. Je vous rassure je ne vais pas m’étendre là-dessus, d’abord parce que je ne crois pas à la plupart de ces choses et d’autre part car on peut y passer beaucoup de temps! Comme déjà évoqué (voir l »article sur « Conversation avec Dieu » de Neale Donald Walsch), je crois en un Dieu mais pas celui qu’on nous propose habituellement, je vous ferai part de tout ça dans des articles à venir. Au final, si la plupart des sagesses valorisent la gratitude, j’ai décidé de ne pas croire sur parole, de rester libre de mes choix et de mes pensées, le dieu du livre ci-dessus encourage d’ailleurs à cela: les paroles sont tellement sujettes à interprétation ( celle que vous lisez actuellement par exemple 😉  ou encore celles du livre cité ci-dessus), je me doute que la gratitude est positive et je fais confiance à la vie pour m’aider à comprendre. 🙂

La piste qui me semble la plus prometteuse est la notion du « nous sommes tous Un », l’idée que nous (les êtres humains, les êtres vivants, l’univers?) soyons séparés ne serait qu’une illusion. Mais alors pourquoi se remercier soi-même?

Pour l’instant je me sens dans la retenue.
à suivre….

[ajout du 16 mars 2017]

voir: Je ne crois pas tout ce qu’on me dit: pourquoi la gratitude? suite

3 réflexions au sujet de « Je ne crois pas tout ce qu’on me dit: pourquoi la gratitude? »

  1. Salut Manu
    J’ai un réel plaisir à te lire.
    Par tes articles, je te découvre, te rencontre un peu plus, pressens, perçois tes émotions tes couleurs du moment … et pour cela je suis pleine de gratitude 😉 MERCI
    Je me sens plus proche de toi, en lien, je me sens vivante….

    Avant de lire le dernier paragraphe de ton article, j’étais avec l’envie de partager avec toi l’idée que peut-être la gratitude telle que tu l’abordes pouvait s’exprimer également vers soi. Je ressens de la gratitude et je me remercie pour ma capacité à accueillir … pour ….
    et peut-être… nécessaire, pour nourrir le tout (pour tenter une piste de réponse à la dernière interrogation).
    Sur terre,nous sommes hommes, et même si nous avons apaisé notre « égo », ouvert notre conscience, nous sommes des êtres « égotiques » … On en parle de vive voix 😉
    Je t’embrasse

  2. Coucou Manu, le « sujet du jour » me parle ! (cf ma gratitude pour ton travail de réflexion et le fait de nous en faire bénéficier). Pour moi la gratitude c’est de l’amour qui naît en retour de l’amour reçu. Qui a pris soin de nous ? et à qui envoyer notre gratitude ? dans le doute ……à l’univers…… PS: tu connais le Dr Jean-Jacques Charbonier, de Toulouse? il m’inspire bien ce gars là! et quand j’ai besoin de me ressourcer je me fais une petite vidéo (Lilou Macé l’a interviewé notamment). GROS bisous. Mû

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *