La gratitude? suite #4

Suite des articles: pourquoi la gratitude? et pourquoi la gratitude? suite et pourquoi-la-gratitude-suite-2 et pourquoi-la-gratitude-suite-3-et-fin

Ma perception du jour (15 août 2017) sur le sujet:
La gratitude c’est la reconnaissance pour ce qui Est, c’est la prise de conscience que la vie nous veut du bien, quelle que soit notre situation. Ce n’est pas la reconnaissance d’une grâce accordée à certains et pas d’autres!
C’est l’émerveillement de découvrir qu’au-delà des apparences nous avons tous accès à tout ce dont nous avons besoin pour peu que l’on soit à l’écoute de nos véritables besoins et que l’esprit reste ouvert et surtout que le cœur reste ouvert…

Le 15 septembre 2017:
Je précise que si je crois en ce que j’ai marqué il y a un mois, je ne suis pas dans cet état d’esprit tous les jours…. 🙂 !

Oui c’est une perception des choses qui peut choquer quand on songe à la situation que vivent certains…. Ma situation de malade « incurable » m’aide à ressentir les choses différemment: au final je n’y comprends pas grand-chose, mais je ressens ce qui sonne juste pour moi! C’est cela que je partager ici.

Que la vie nous accompagne sur le chemin de la compréhension 🙂

2 réflexions au sujet de « La gratitude? suite #4 »

  1. Merci Manu de nous faire partager ton ressenti
    C est vrai qu’ individuellement et pour peu que l’on soit ouvert et attentif, les réponses à nos besoins, à nos questionnements nous sont offerts
    Pas toujours comme nous l’avions souhaité ou attendu ou seulement envisagé !
    Prendre le temps de rendre grâce et de s’en émerveiller. … cela me paraît nécessaire aussi !
    Maintenant, à un autre niveau, celui des Hommes, quand je vois comment on accueille les migrants sur notre territoire, le sort que l’on réserve à ces familles qui ont déjà traversé l enfer, qui sont démunies de tout, enfants malades, isolement complet car ils ne parlent pas le francais, j’ai envie d’hurler, j’ai honte et pas du tout envie de rendre grâce
    Leurs besoins les plus élémentaires ne sont pas pris en compte et nous pouvons nous démener comme des fous pour leur venir en aide…. C est une goutte d’eau dans leur désert
    Révoltée et mal au coeur !

  2. Merci à toi pour cette indignation que je partage! Ouvrons les yeux et mettons-nous à la place de tous ceux qui souffrent, c’est le cœur qui devrait nous guider…! Nous sommes, nous les êtres humains, responsables de ce que nous créons et des conséquences, nous avons le pouvoir de changer cela!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *