Manger?

La déglutition me demande plus d’attention ces derniers temps, d’abord avec les liquides neutres comme l’eau ou alors les mixtures trop épaisses. Voilà les faits que je constate.

La Vie a toujours une solution à tout! Cependant j’ai refusé, il y a quelque temps, la gastrostomie car je ne me sentais pas en accord avec une sonde invasive, non naturelle …

Pour en avoir entendu parlé, le corps humain devrait être capable de s’alimenter sans nourriture physique! Curiosité et scepticisme au départ, l’idée a fait son chemin pour finir en possibilité admise. C’est ainsi que je reste serein face aux limitations pour déglutir 😉

Que ce soit clair, ma conviction est renforcée par le fait que j’ai confiance en la Vie et que je suis au pied du mur, ça m’aide à me recentrer sur ma Vérité. Sans ça j’aurais douté ou ne me serais pas sentis « digne » d’y prétendre… Sottise!
L’invalidité compense le manque de courage et d’ouverture d’esprit. Encore une fois Merci la « maladie ».

Toutefois, je comprends aussi que dépendre de la nourriture physique fait totalement partie de notre expérience d’âme!

Actuellement je ne me prends plus la tête sur ce que je « dois » avaler, je mange par plaisir avec la conscience de supporter mon corps pendant la phase de transition vers cette nourriture lumineuse, transition que je choisis de vivre en douceur 😉

Ai-je viré fou? Est-ce que je me raccroche à des utopies en désespoir de cause? Non, je suis réaliste!!
C’est cela la Vie, on peut lui faire confiance! Mon choix est de lui confier ma difficulté à m’alimenter et laisser venir la solution à moi. Cependant la solution peut être très différente de ce dont j’ai parlé dans cet article …. 😉

Bon appétit 😉 Merci la VIE!
Vous pouvez vous lâcher dans les commentaires (comme toujours d’ailleurs!!!) 😉 J’aime l’opposition!

! Bien entendu je ne conseille à personne de tenter ce genre d’expérience, chacun est responsable de ses choix, selon sa conscience et ses convictions! 

4 réflexions au sujet de « Manger? »

  1. j’ai lu Manu !
    et certainement tu es très « sage » de continuer à vivre en confiance de tes choix… très oriental… sagesse du Bouddha, on pourrait t’admirer…. en tout cas respect !
    Respect!
    Manu, sans ta permission, mais avec beaucoup d’humilité et de tendresse je voudrais te donner un avis. Tu sais que je suis témoin de ta maladie depuis le début mais que je n’ai pas vraiment participé à t’aider comme ami dévoué à l’inverse de tant d’autres qui se décarcassent quotidiennement pour entourer leur vie à la tienne.
    Pourtant comme témoin, et proche de ta famille je crois ressentir une certaine inquiétude. Pas de l’angoisse car ta philosophie est si forte que ta femme et tes enfants l’ont reçue et apprise et acceptée.
    Non une simple inquiétude matérielle face à leur avenir nourricier .
    Simplement ils aimeraient peut-être que tu leur parles de ça, de la façon dont tu vois leur avenir, que tu leur donnes des conseils que tu te préoccupes d’eux, les êtres que tu aimes. Ils ont sans doute besoin de sentir que tu es l’homme qui sait, qui dit, et qui les rassure. Manu parle de ta magnifique maison et de son devenir à Nathalie. Parle-lui de son métier et de ses besoins. Conseille Antoine et Amandine sur les façons de se projeter dans vie trépidante et incertaine qui les attend . Tu l’as déjà fait bien entendu et tu m’excuseras de te demander de le refaire, mais ils ont encore besoin que tu les guides sur tous les problèmes matériels du quotidien non spirituel. Pardon si je t’offense. Je t’aime beaucoup Manu.
    Tu Sais.
    Dany.

    1. Dany,
      J’ai profondément apprécié ton commentaire!
      Je m’essaye à te commenter à mon tour….
      Je pars de la fin: pour moi les « problèmes » matériels font partie de l’évolution spirituelle même si bien souvent on n’en a pas conscience et qu’on a pas « besoin » de faire le rapprochement, du moins jusqu’à un certain point. II arrive un moment où l’esprit butte sur une réalité matérielle pour laquelle, sans spiritualité, on reproduit d’anciens schémas connus et on souffre de ces situations « déjà vues » ou alors on stagne sans évolution ce qui fait qu’on se voit subir la vie !
      Mais ta remarque est juste, mon rôle est de respecter chacun comme il est, les accompagner avec leurs besoins actuels, c’est un échange dans les deux sens: ils m’ont apporté au delà de ce qu’on peut imaginer! Je reste ouvert pour partager, j’aime partager mais je ne force personne, il est plus sage me semble-t-il de laisser venir (et je ne suis pas toujours sage!). Reste à informer de ma disponibilité et bien sûr être et rester moi même, en évolution j’espère 😉 .
      Enfin cet extrait de livre me parle et guide mes choix:
      « […] Il est tout aussi inapproprié de négliger les besoins de ceux que tu as rendus dépendants de toi. Ta tâche consiste à les rendre indépendants; à leur enseigner aussi rapidement et aussi
      complètement que possible comment se débrouiller sans toi. Tant qu’ils auront besoin de toi pour survivre, tu ne leur rendras pas service; tu ne leur rendras vraiment service qu’au moment où ils s’apercevront que tu ne leur es pas nécessaire. »

      Extrait de « Conversation avec Dieu » par Neale Donald Walsch
      Merci encore 🙂
      @+ Manu

  2. lumineux !!! et qu’elle douceur !!! je voulais commenter « Manger » mais je suis éblouis par la « caresse d’ange » de Dany ! alors je reste la dessus et me retire à pas silencieux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.