Nom de Dieu !

Là je vais parler divin, si vous êtes allergiques passez votre chemin 😉 .
Tout d’abord comme je l’ai noté dans le « à propos » je n’adhère à aucune religion, ma religion à moi c’est ma vie, c’est La Vie.

Mais je me pose plein de questions sur le sens de la vie, en particulier depuis qu’on m’a diagnostiqué une maladie décrite comme incurable et dégénérative (SLA/Charcot)… (c’est ce que nous verrons!! 🙂 car pour moi j’ai déjà commencé à guérir)

Voici un aperçu de mes croyances actuelles:

  • Ce que d’autres appelle « Dieu » je l’appelle « Conscience universelle » ou « la Vie ». Par commodité j’utilise parfois également le mot « Dieu » mais je crains tout ce que ce mot véhicule, lié à l’histoire et à certains discours de religions.
  • Ce que d’autres appelle « enfer » ou « diable », je l’appelle « les peurs de l’homme manifestées ». Pour moi ils n’existent donc pas en tant que tels.
  • Ce que d’autres appelle « religion », je l’appelle « frein à ma spiritualité ». C’est très personnel et je conçois très bien que ce ne soit pas le chemin de tout le monde.
  • Ce que d’autres appelle « péché », je l’appelle « manquer la cible » (c’est d’ailleurs un des sens d’origine), en fait je ne crois pas à la notion de péché véhiculée par les religions. Je n’utilise donc jamais ce mot, il ne m’est pas utile.
  • Ce que d’autres appels « bien et mal », « bon et mauvais », je l’appelle « l’expérience humaine » sans jugement de valeur. Ces notions sont relatives et changeante en fonction du lieu, de la culture et de l’époque, je préfère donc la notion de « ce qui me sert » ou « ce qui ne me sert pas » par rapport à ce que je cherche à être, à faire ou avoir (en pratique je continue de juger… mais j’essaie de m’en détacher!).
  • Ce que d’autres appelle « la tentation » je l’appelle « la survie de l’égo »,  ce qui en soi n’est ni bien ni mal… Voir le point ci-dessus! 😉

Mais j’arrête là de comparer ma vision avec ce en quoi je ne crois pas!

Pendant des années j’ai cru à ma façon, parfois avec engouement, parfois timidement dans le Dieu des chrétiens car un certain nombre de valeurs véhiculées par les évangiles m’ont parlé; par contre j’avais du mal à aller plus loin car bloqué par des incompréhensions et par les interprétations proposées ainsi que par mon expérience personnelle que je ne jugeais pas assez fructueuse…  Je n’ai pas trop insisté non plus, je me suis laissé happé par le tourbillon de la vie, tourbillon que j’ai choisis en définitive 😉
Je crois pouvoir dire que j’ai plus ou moins toujours cru à quelque chose après la mort. Mais j’étais imprégné malgré moi par les notions de péchés, de bien et de mal, de jugement, J’avoue que ces notions m’ont freiné, ont rendu la chose moins attrayante….

 Voici une définition qui me convient:
« Le mot Dieu est utilisé par commodité. Dans la tradition dans laquelle s’inscrit Amma, ce monde est la manifestation, sous une infinité de formes, d’une unique « énergie » d’amour et de lumière. Cet unique est Dieu, le Divin, la Mère divine. Il nous renvoie à ce mystère insondable qui nous dépasse, la Conscience suprême, l’Absolu, le Tout, la Vacuité, l’Amour inconditionnel, la Paix qui dépasse tout entendement, la Joie qui demeure, etc.

Cette énergie d’amour et de lumière est notre vraie nature. Le Soi. Le divin en nous.

C’est le mental qui nous empêche d’y avoir accès, il recouvre notre vraie nature, par ses conditionnements, ses croyances, ses peurs et ses désirs. »

Brahmacharini Dipamrita (Claudine Tourdes),
représentante d’Amma en France

« Où peut-on trouver la preuve de l’existence de Dieu ?
Réponse : dans un axiome que vous appliquez à vos sciences : il n’y a pas d’effet sans cause. Cherchez la cause de tout ce qui n’est pas l’œuvre de l’homme et votre raison vous répondra. Pour croire en Dieu, il suffit de jeter les yeux sur les œuvres de la création. L’univers existe, il y a donc une cause. Douter de l’existence de Dieu serait nier que tout effet a une cause et avancer que rien a pu faire quelque chose. » (Questions aux esprits dans Allan KARDEC, Le livre des esprits).

« Essayez d’appréhender avec nos moyens limités les secrets de la nature, et vous découvrirez que, derrière tous les différents enchaînements, il y a quelque chose de subtil, d’intangible et d’inexplicable. La considération profonde pour cette force au-delà de tout ce que nous pouvons comprendre est ma religion. Dans cette mesure, je suis, en fait, croyant. »
Albert Einstein

Encore une fois, je considère que chacun a son propre chemin dans ce domaine. J’ai choisi de partager ma vision dans ce blog: c’est mon cheminement personnel vers une forme de spiritualité; merci à ceux qui partagent par ailleurs des chemins différents, la diversité fait la beauté de la vie! On s’enrichit les uns les autres 😉 .

Beaucoup de choses ont changé pour moi suite à mes lectures depuis un peu plus d’un an. Vous pouvez consulter la page des livres que j’ai lu mais ceux qui me parlent ne sont pas forcément ceux qui vous conviennent! J’ai toutefois été particulièrement marqué par le livre « Conversation avec Dieu » de Neale Donald Walsch mais ce n’est pas nécessairement le premier à lire 😉

Voilà pour cette fois sur ce sujet. Je crois comprendre que le divin est en chacun de nous! Vaste sujet non ?
Voici un article que j’avais écrit en janvier.

🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *