C’est de la folie ?!

«La folie, c’est se comporter de la même manière et s’attendre à un résultat différent.» – Albert Einstein (1879 – 1955).

Au cours de ma vie je me suis souvent vu « subir » les mêmes « déboires » comme une répétition du passé jusqu’à ce que je réalise qu’il ne tenait qu’à moi que ça se passe différemment la prochaine fois. Quand, devant une situation donnée, je répète les mêmes gestes, les mêmes paroles, les mêmes pensées, les mêmes jugements, les mêmes interprétations, comment puis-je espérer un résultat différent de la fois précédente?

Continuer la lecture de C’est de la folie ?!

ARSLA : seconde course solidaire

Je relaie cette information mais je me permets de proposer un autre slogan qui correspond mieux à mon tempérament positif: « Je cours, je donne, j’agis POUR soutenir les personnes atteintes de maladie de Charcot » 😉

Je considère également, me concernant, que j’ai plus à trouver en comptant sur ma source intérieure plutôt que me détourner de cette responsabilité en mettant mon espoir sur une source extérieure….

Source : ARSLA : seconde course solidaire

Presque végétarien, suite

Je viens compléter l’article précédent « presque végétarien » avec quelques réflexions personnelles récentes sur le sujet:
Je précise tout de suite qu’il m’arrive encore exceptionnellement de manger de la chair animale, surtout par peur compte tenu de la maladie de Charcot que l’on m’a diagnostiqué ( selon les recommandations médicales actuelles au sujet de cette maladie, voir ce document ). En dehors du contexte de la maladie (et encore j’en viens maintenant à ne plus considérer l’excuse de la maladie comme raison valable) je continue de mener une réflexion personnelle en espérant me faire une opinion précise à ce sujet. Voici donc les conditions actuelles que je mettrais à la consommation de chair animale: Continuer la lecture de Presque végétarien, suite

Je ne crois pas tout ce qu’on me dit: pourquoi la gratitude? suite 2

Suite des articles: pourquoi la gratitude? et pourquoi la gratitude? suite

Au final, pour tenter de répondre à la question du titre, pourquoi la gratitude: parce que c’est gratuit, parce que ça fait du bien à celui qui la reçoit, mais avant tout parce qu’on en a envie, sans chercher à l’expliquer!
Je poursuis tout de même ma réflexion: peut-on avoir de la gratitude pour des événements « négatif » ? Continuer la lecture de Je ne crois pas tout ce qu’on me dit: pourquoi la gratitude? suite 2

Les « Bonnes Nouvelles » de Générations Futur

Générations Futur est une association loi 1901 à but non lucratif crée en 2006, par des étudiants en Philosophie à l’université Lyon 3.

Depuis 2 ans je n’écoute plus les médias car les mauvaises nouvelles sont trop présentes et je n’ai plus l’énergie de les digérer, alors j’ai apprécié la section  » Bonnes Nouvelles » de cette association. Continuer la lecture de Les « Bonnes Nouvelles » de Générations Futur

Changer le monde

Si nous continuons de vivre au diapason de nos croyances actuelles (techniques, sociétales, spirituelles…) nous ne pourrons changer notre monde. Notre monde changera par la modification de notre manière de le penser. C’est en tout cas ce que je crois,
l’urgence n’est pas d’agir différemment mais de penser différemment!

Pourquoi ? Parce qu’aucune Révolution ne s’est faite sur la base des savoirs acquis précédemment mais plutôt sur leur remise en cause. Continuer la lecture de Changer le monde

Quand va-t-on explorer la puissance créatrice de nos pensées? Pour changer notre monde!

Un exemple ?

Je cite: « En 1983, une expérience médicale menée par le British Stomach Cancer Group sur 411 patients cancéreux. On a proposé de leur administrer un nouveau traitement de chimiothérapie, et on leur a expliqué qu’ils devaient s’attendre à perdre leurs cheveux, et qu’ils auraient probablement des nausées. Mais au lieu de donner véritablement ce médicament à certains d’entre eux, on leur a donné un placebo, c’est-à-dire un substitut du médicament réel ne contenant aucune substance active, mais fonctionnant uniquement parce que le patient croit qu’il est soigné. Plus de 30% des patients à qui l’on avait administré ce faux médicament ont effectivement perdu leurs cheveux, tandis que 56% d’entre eux ont des vomissements.». Continuer la lecture de Quand va-t-on explorer la puissance créatrice de nos pensées? Pour changer notre monde!