Les cinq plus grands regrets des gens avant de mourir

En s’occupant pendant plusieurs années de patients dans les dernières semaines de leur vie, Bronnie Ware, australienne, a recueilli leurs derniers mots, voeux et souhaits, rapporte The Guardian (2010):

  1. «J’aurais aimé avoir le courage de vivre comme je voulais, et pas de vivre la vie qu’on attendait de moi» C’est, d’après Bronnie Ware, le regret le plus partagé.
  2. «Je regrette d’avoir travaillé si dur»
  3. «J’aurais voulu avoir le courage d’exprimer mes sentiments»
  4. «Je regrette de n’être pas resté en contact avec mes amis»
  5. «J’aurais aimé m’autoriser à être plus heureux»

… Lire la Source : Réflexion : Les cinq plus grands regrets des gens avant de mourir

L’enVert du décor #1 : Greenpeace France

«Tous les vendredis, jusqu’au second tour de l’élection, nous avons concocté une newsletter « spéciale présidentielle ». Au menu : une mise en perspective par Greenpeace de l’actualité de la semaine, le témoignage d’une autre ONG et d’un-e citoyen-ne engagé-e, et plein d’autres surprises.»

Source : L’enVert du décor #1 : Pujadas, corruption et potager – Greenpeace France

«Accepterons-nous de laisser tomber les étiquettes?»

Texte de Anita Moorjani – 8 mars 2017

«Avez-vous remarqué que lorsque quelqu’un dit être un «républicain», un «démocrate», un «chrétien» ou un «athée» (insérez l’étiquette de votre choix), votre esprit commence immédiatement à former une notion préconçue sur la personne et leurs croyances et valeurs ? Ce qui commence alors à se produire est que nos croyances sur l’étiquette commence à colorer notre point de vue de la personne, et nous interprétons tout ce qu’ils disent et font à travers le prisme de nos croyances sur cette étiquette. En même temps, ils nous font probablement la même chose – c’est-à-dire considérer notre étiquette à travers leurs propres filtres.
Lire la suite ….

Repas avant l’effort : une crème sport déjeuner maison

J’ai beaucoup apprécié cette recette lors de sorties sportives à l’époque où j’étais encore valide, alors voilà, j’ai envie de la partager 🙂 .

adoptée par de nombreux sportifs , voilà un véritable repas liquide avant l’effort : une crème sport déjeuner maison , énergétique extrêmement digeste et très économique

Source : repas avant l’effort : une crème sport déjeuner maison

Niepi-recette-Fruchtebrot-janv-2015-niepi.fr

Un délicieux gâteau aux fruits secs, sans gluten, sans laitage, mais plein d’énergie!
fruchtebrot Ingrédients pour 1 gros pain ou 2 petits
200 g d’amandes et/ou de noisettes, noix de cajou, …
500 g de mélange de fruits secs : abricots, dattes, pruneaux, figues séchées, raisins secs… c’est bon aussi avec du gingembre confit!

Continuer la lecture de Niepi-recette-Fruchtebrot-janv-2015-niepi.fr

Infos du blog

Pour information:

  • J’ai ajouté quelques musiques sur la page musique
  • Je complète la page ressources au fur et à mesure, notamment avec les nouveaux textes que je trouve
  • Si vous voulez être notifié par mail de la publication de nouveaux articles c’est maintenant possible en renseignant votre adresse email sous le menu à gauche et cliquez sur « Abonnez-vous »

@+ Manu 🙂

Je ne crois pas tout ce qu’on me dit: pourquoi la gratitude? suite

Suite de l’article: Je ne crois pas tout ce qu’on me dit: pourquoi la gratitude?

La gratitude que j’ai envie d’exprimer ressemble plus à une expression de joie. Du point de vue de celui qui donne, le simple fait de voir ou de ressentir ce que mon geste a provoqué chez l’autre me rend à mon tour reconnaissant Continuer la lecture de Je ne crois pas tout ce qu’on me dit: pourquoi la gratitude? suite

Je choisis en ce 15 mars 2017

Je suis souvent trop mitigé, j’ai du mal à prendre des décisions franches et surtout à m’y tenir! Quand je prends une décision, au lieu de vivre l’expérience à fond, soit je vis dans le regret de ne pas en avoir pris une autre, soit je me freine et je n’assume pas à fond… quand je ne reviens pas en arrière!
À trop vouloir ne pas blesser, ne pas me tromper, je m’empêche d’évoluer et je manque d’humilité.
Maintenant que j’ai une autre vision du bien et du mal (notions très relative sur lesquelles je reviendrai), je me sens beaucoup plus libre.

Je choisis donc d’assumer mes choix!

Reste à faire des choix…… 😉 (Soyons positifs, j’en ai fait un aujourd’hui!)

Les 5 émotions naturelles

La peine, la colère, l’envie, la peur, l’amour

« La peine est une émotion naturelle. C’est la part de toi qui te permet de dire adieu quand tu ne veux pas ; d’exprimer — de pousser, de propulser – la tristesse en toi lorsque tu éprouves une forme quelconque de perte. Ce peut être aussi bien la perte d’un être aimé, que la perte d’un verre de contact.
Lorsqu’on vous permet d’exprimer votre peine, vous vous en débarrassez. Les enfants à qui on permet d’être tristes lorsqu’ils le sont arrivent à l’âge adulte en ayant une attitude très saine envers la tristesse et, par conséquent, passent très rapidement à travers elle.
Les enfants auxquels on dit : «Voyons, voyons, ne pleure pas», ont de la difficulté à pleurer une fois devenus adultes. Après tout, on leur a appris toute leur vie à ne pas le faire. Pourtant, ils répriment leur peine.
La peine continuellement réprimée devient donc dépression chronique, une émotion qui n’est pas du tout naturelle.
A cause de cette dépression chronique, des gens ont même tué. Des guerres ont éclaté, des pays se sont effondrés.
…. »

Source: lire la suite en cliquant sur le lien ci-contre: Les 5 émotions naturelles