Questions

Pourquoi est ce que je ne ressens pas une grande joie chaque jour? Pourquoi ai-je l’impression de ne pas avoir assez d’intuition? Comment faire des choix, comment me débarrasser de mes pensées parasites qui m’empêchent d’être moi-même?

Ces questions et les suivantes font suite à la lecture du livre « Conversations avec Dieu » de Neale Donald Walsch (voir l’article) et de mes précédentes lectures.

Comment entretenir l’enthousiasme que j’ai parfois à la lecture d’un livre ou suite à un événement? Quelle est l’utilité de la prière s’il y en a une, comment l’aborder? Je t’aime! Comment aborder la souffrance pour qu’elle n’en soit plus une? Car je crois comprendre que ce n’est qu’une illusion, et pourtant elle nous semble si réelle! Comment soulager la souffrance des autres? Comment transmettre ce que l’on a appris ou compris afin que les autres ne bataillent pas autant que nous pour avancer ou obtenir un résultat? Une fois que l’on a choisi qui on veut être que doit-on faire ou ne pas faire? Puis-je créer ma réalité où devrais- je me laisse porter par les événements, sans jamais nécessiter de programmer ou calculer ce que je dois ou ce que je vais faire? Je voudrais écrire sur ce que j’ai vécu jusque-là, en particulier ces 2 dernières années mais je ne sens pas beaucoup d’inspiration: j’ai envie d’attendre que ça vienne, est-ce de la paresse ou une fuite? Comment ne pas me sentir mal quand mes proches ont une difficulté? Je crois comprendre que le mieux à faire dans ce cas et d’être moi-même, mais qui suis-je? J’ai confiance en la vie mais comment en parler aux autres sans paraître distant où sans passer pour quelqu’un qui a de la facilité ou de la chance ? Comment être moi-même chaque seconde? Comment embrasser ma mère ou mon âme ou le divin directement? Et bien sûr ressentir leur retour!  Si j’ai le même pouvoir créateur que Dieu, si j’ai la foi alors je ne devrais pas avoir à répéter de nombreuses fois des prières ou des affirmations de ce que je crée; quelle relation alors entretenir avec le divin? Et si nous sommes tous Un pourquoi remercier, pourquoi rendre grâce? Comment être à l’aise avec la nourriture? Comment savoir ce que je peux ou ce que je dois manger pour rester en bonne santé? Est-il raisonnable de penser que je peux vivre sans être obligé de manger de nourriture physique? Et si notre pouvoir créateur est si grand pourquoi devrais-je craindre la mauvaise nourriture ou la pollution où tout ce qui porte atteinte à la bonne santé?
Merci!

Je me pose toutes ces questions mais je suis heureux!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.