» Car vous êtes comme des potiers avec leur argile…. « 

Je cite deux livres:

« Si vous persévérez dans votre fonctionnement et votre raisonnement humains à leur niveau présent, vous ne ferez qu’expérimenter votre niveau présent d’existence humaine.
[…] Vos conditions présentes vous accableront jusqu’à ce que vous compreniez comment les modifier.
Voici l’occasion rêvée de prendre le contrôle de votre vie comme vous ne l’avez jamais fait, en prenant le contrôle de vos pensées et de vos émotions – de vos impulsions électriques et magnétiques – les modèles de vos expériences futures.
Car vous êtes comme des potiers avec leur argile, modelant quotidiennement des pots et des ustensiles à votre usage.

La CONSCIENCE est l’argile – la substance avec laquelle vous fabriquez votre vie – et toute condition lui appartenant. Vous seul modelez votre vie sous la forme que vous vivez.  […]»

Source: Les lettres du Christ, extrait de la lettre 6

« Tu ne te préoccupes plus de l’acceptation ou de I’approbation du monde. Tu n’es plus satisfait de ce que cela t’a apporté. Tu n’es plus content de ce que cela a donné aux autres. Tu veux que la douleur cesse, que la souffrance cesse, que l’illusion prenne fin. Tu en as assez de ce monde tel qu’il est présentement. Tu cherches un monde plus neuf.
Ne le cherche plus. A présent, provoque-le.
Peux-Tu m’aider à mieux comprendre comment faire?
Oui. D’abord, tourne-toi vers ta Pensée la plus Élevée à propos de toi-même. Imagine-toi tel que tu serais si tu vivais cette pensée chaque jour. Imagine ce que tu penserais, ferais et dirais, et comment tu répondrais à ce que feraient et diraient les autres.
Vois-tu une différence entre cette projection et ce que tu penses, fais et dis maintenant?
Oui. Je vois pas mal de différence.
Bien. C’est normal, puisque nous savons qu’à présent, tu n’es pas en train de vivre ta vision la plus élevée de toi-même. Alors, ayant vu les différences entre ton état actuel et celui que tu veux atteindre, commence à changer (consciemment) tes pensées, paroles et actions de façon à les adapter à ta vision la plus merveilleuse.
Cela exigera un incroyable effort mental et physique. Cela entraînera une surveillance constante, à chaque instant, de chacune de tes pensées, de chacune de tes paroles et de chacun de tes gestes. Cela impliquera que tu fasses continuellement un choix conscient. Tout ce processus est un passage massif à la conscience. Ce que tu découvriras, si tu entreprends ce défi; c’est que tu as passé la moitié de ta vie inconscient, c’est-à-dire ignorant à un niveau conscient, de ce que tu es en train de choisir en matière de pensées, de paroles et d’actions, jusqu’à ce que tu en fasses l’expérience de ses conséquences. Ensuite, lorsque tu en expérimentes les résultats, tu nies tout rapport entre ces derniers et tes pensées, paroles et actions.
Je t’appelle à cesser de vivre dans une telle inconscience. C’est un défi auquel ton âme t’appelle depuis le commencement des temps.
[…]
Alors, veux-tu que ta vie «prenne son envol»? Commence tout de suite à l’imaginer telle que tu veux qu’elle soit — et entre là-dedans. Examine toute pensée, toute parole et toute action qui ne s’accordent pas avec cela. Éloigne-t-en.
Lorsque tu as une pensée qui n’est pas alignée sur ta vision supérieure, passe à une nouvelle pensée, sur-le-champ. Lorsque tu dis une chose qui n’est pas alignée sur ton idée la plus grandiose, prends note de ne plus rien dire de semblable. Lorsque tu fais une chose qui n’est pas alignée sur ta meilleure intention, décide que c’est pour la dernière fois. Et, si possible, arrange les choses avec tous ceux qui étaient concernés. »

Extrait de « Conversation avec Dieu » T1-ch3 par Neale Donald Walsch

🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.